Recherche de mots clés : le guide complet étape par étape

Sommaire

Guillaume
Beaurepaire

Fondateur
Himalaya Academy

Partager cet article

Temps de lecture : 31 min

À l’occasion de formation sur l’entrepreneuriat et le SEO, on me pose souvent la question : “Mais concrètement, comment on fait pour trouver ses mots-clés ? Tu peux nous l’expliquer avec des mots simples ?”. Si vous êtes également dans ce cas de figure, ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal.

La recherche de mots-clés n’est pas d’une évidence absolue et je comprends que ça peut être difficile à appréhender. 

D’autres questions me sont également posées comme : 

  • 👉 “Combien faut-il de mots-clés ?
  • 👉 “Comment fais-tu toi pour les trouver ?
  • 👉 “Est-ce qu’il faut que je mette plein de fois mon mot-clé sur mon article ?
  • 👉 “Comment savoir si un mot-clé est pertinent ?
  • 👉 “Dans quel ordre dois-je m’y prendre ?”

J’aborderai l’ensemble de ces questions tout au long de cet article en y répondant le plus simplement possible.

Si aujourd’hui je suis capable de répondre à l’ensemble de ces interrogations, sachez que j’étais moi-même perdu dans cette foire aux questions à mes débuts…

À l’époque, je n’étais pas le plus futé de la bande. Pourtant aujourd’hui, je maîtrise la recherche des mots-clés et l’ensemble des rouages du SEO. Comment ? Grâce à la formation et l’application stricte d’une méthode. Comme moi, vous pouvez suivre le plan et y arriver.

Le chemin le plus court pour générer des visiteurs organiques vers votre site web consiste donc dans un premier temps à établir une liste de mots-clés pertinents en fonction de votre secteur d’activité et des problématiques de votre cible marketing

En SEO, c’est la base.

Si vous souhaitez emprunter le chemin le plus long, il vous suffit de choisir des mots-clés au doigt mouillé sans réflexion et sans méthode. De cette manière, vous pouvez être sûr que vous finirez par vous décourager et abandonner. ❌

Que vous soyez totalement débutant ou bien dans une situation où vous rencontrez des difficultés pour trouver vos mots-clés, cet article vous guidera étape par étape dans la recherche de vos mots-clés SEO et construire votre première liste

Et zé barti 👇

1/ Qu’est-ce que la recherche de mots-clés ?

La recherche de mots-clés est un processus qui consiste à trouver des mots-clés ou des expressions clés qui seront utilisés par les internautes lorsqu’il formule une requête dans un moteur de recherche comme Google.

La recherche de mots-clés représente les fondations de votre stratégie SEO. Elle permettra de guider l’ensemble des actions que vous allez mener pour emmener votre site en première page sur Google. 

Chaque contenu qui sera créé sur votre site devra être rédigé autour d’un mot-clé spécifique que vous aurez identifié au cours de votre phase de recherche.

💡 En SEO : 1 page = 1 mot-clé spécifique

La recherche de mots-clés permet également de mieux comprendre ce que votre cible recherche. En recherchant les mots et expressions clés, vous aurez une bien meilleure connaissance à propos de ses problématiques et de ses besoins.

Vous pourrez alors proposer un contenu pertinent et apporter une solution concrète à votre cible.

Si la recherche de mots-clés constitue une étape clé dans la création d’une stratégie SEO, d’autres facteurs interviennent dans le positionnement des pages dans les moteurs de recherche : la création d’un contenu pertinent, l’optimisation de ses contenus pour le SEO, l’acquisition de backlinks, la vitesse de chargement, etc.

Ces facteurs n’auront de sens que si vous avez établi une liste de mots-clés pertinents en amont. C’est donc le facteur clé numéro 1 en SEO. 

C’est ce travail de recherche qui permet aujourd’hui à Himalaya Academy d’être positionné sur un certain nombre de requêtes en première page de Google. En utilisant la stratégie de ce guide, j’ai pu identifier des mots-clés accessibles sur lequel se positionner.

Si vous tapez “Créer un blog rémunéré” dans Google, vous pourrez constater que nous sommes en première page. 

Résultats de recherche Google : créer un blog rémunéré

En créant un contenu utile et pertinent sur ce mot-clé (environ 4 000 mots), j’ai pu atteindre rapidement la première position sur Google.

D’ailleurs ce n’est pas la première position, mais plutôt ce qu’on appelle la position 0

Elle affiche une réponse brève en lien avec la requête de l’internaute dans les pages de résultats de recherche. Elle peut prendre la forme d’un paragraphe, d’une liste ou d’un tableau.

La position 0 s’affiche au-dessus de la position 1 et permet de générer un meilleur taux de clics vers le site (car elle occupe plus de place). Elle est d’ailleurs utilisée lorsque vous effectuez une recherche vocale.

Attention, Google n’affiche pas de réponse brève pour toutes les requêtes.

2/ Quels sont les différents types de mots-clés ?

Dans cette partie, je vais vous expliquer les différentes typologies de mots clés. Il en existe deux : une typologie basée sur la longueur des mots clés et une typologie basée sur l’intention.

Lisez bien cette section avant de passer à la suivante. Ce sera plus facile pour vous de générer des mots clés par la suite.

Les mots-clés de traîne

Les catégories de mots clés selon leur longueur : 

  • 👉 Les mots-clés de courte traîne : Ils sont constitués d’un seul mot et sont généralement très concurrentiels. Ils ont l’avantage d’être beaucoup cherchés, mais présentent peu d’intérêts pour la conversion. Pourquoi ? Car l’intention de recherche n’est pas bien définie. Par exemple avec le mot-clé “hamburger”. Il est recherché 40 500 fois par mois. Ici, on ne sait pas exactement ce que la personne veut : une recette ? Trouver un restaurant ? Avoir des informations nutritionnelles ?…

  • 👉 Les mots-clés de moyenne traîne : Ils sont constitués de 2 à 3 mots. Ils sont un peu moins recherchés que les mots-clés de courte traîne mais présentent l’avantage d’être un peu plus accessibles. Voici un exemple : “Recette hamburger maison”. Le mot-clé est recherché 4 400 fois par mois. Ici, l’intention de recherche est beaucoup plus précise. La conversion est donc potentiellement plus forte que le cas précédent.

  • 👉 Les mots-clés de longue traîne : Ils sont composés de 4 mots et plus. À l’inverse des mots-clés de courte traîne, ces mots-clés sont très peu recherchés mais présentent l’avantage d’avoir un très haut potentiel de conversion. Pourquoi ? Car l’internaute sait exactement ce qu’il veut. La recherche est très précise. Par exemple : “recette hamburger maison facile et rapide”. Le mot est recherché en moyenne 30 fois par mois.

Le problème numéro 1 en SEO, c’est d’avoir trop d’ambition au début. Beaucoup de personnes établissent leur liste avec des mots clés concurrentiels, et donc difficilement accessibles.

Résultats ? Ils n’arrivent à rien et restent dans le cimetière à site de Google. 🤯

💡 Mon premier conseil : démarrer avec une liste de mots clés longue traine sur lesquels il sera facilement accessible de se positionner au démarrage. 

C’est en construisant du trafic progressivement sur des requêtes longues traines que vous pourrez ensuite vous attaquer à des mots clés plus concurrentiels. 

Les mots-clés d’intention

L’autre point important à aborder concerne les mots-clés d’intention. L’ensemble de la sphère du SEO s’accorde à dire qu’il existe 4 types d’intention pour qualifier les mots-clés. 

Cette typologie de mots-clés ne s’oppose pas à celle que nous avons vue précédemment. C’est simplement une autre manière de voir les choses.

Les 4 typologies de mots-clés selon l’intention : 

  • 👉 Mots-clés informationnels : les internautes sont à la recherche d’une information. Par exemple, le mot-clé : “recette hamburger maison” est un mot-clé informationnel.

  • 👉 Mots-clés navigationnels : les internautes veulent trouver un site ou une page en particulier. Par exemple : “Blog Himalaya Academy”.

  • 👉 Mots-clés commerciaux : les internautes souhaitent se renseigner sur un service/produit ou une marque. Le mot-clé “Restaurant de hamburger” est un mot-clé commercial.

  • 👉 Mots-clés transactionnels : les internautes ont l’intention d’effectuer une action ou un achat. Exemple : “Hamburger Mcdo prix”.

Votre stratégie SEO ne doit pas uniquement se focaliser sur les mots-clés commerciaux ou transactionnels. D’ailleurs, cette catégorie de mots-clés est souvent très concurrentielle. Vous devez également inclure des mots-clés informationnels car vos clients ne cherchent pas uniquement ce que vous vendez.

Les mots-clés informationnels permettent de vous faire connaître grâce à des contenus qui apportent de la valeur. Ils apportent une solution concrète à un problème. Dis autrement, vous devenez l’expert de votre marché et les internautes auront davantage confiance en vous. 

Prenons un exemple. 👇

Vous êtes un prestataire de services qui propose d’installer des pompes à chaleur, vous pouvez créer des contenus informatifs comme : 

  • 👉 Quel est l’emplacement idéal pour une pompe à chaleur ?
  • 👉 Quels sont les avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur ?
  • 👉 Est-ce qu’une pompe à chaleur consomme beaucoup d’électricité ?
  • 👉 Quelle température dans une maison avec une pompe à chaleur ?
  • 👉 Est-ce qu’une pompe à chaleur fonctionne avec des radiateurs ?

Ces contenus viendront compléter des mots-clés commerciaux/transactionnels comme : 

  • 👉 Installateur pompe à chaleur
  • 👉 Installateur de pompe à chaleur air-eau
  • 👉 Installateur pompe à chaleur daikin

Cette stratégie SEO, je l’applique sur Himalaya Academy. Le blog propose des articles informationnels permettant d’apporter du contenu intéressant pour les lecteurs. Ces articles n’ont pas une vocation commerciale. L’objectif est d’abord de nouer une relation avec les visiteurs.

3/ Comment trouver des idées de mots-clés

Il est maintenant temps d’entrer dans le vif du sujet. Dans cette partie, je vais vous apprendre à générer une liste de mots-clés. Pour que l’exercice soit concret, je vous propose d’ouvrir un fichier Excel ou un Google Sheets pour noter toutes vos idées.

Remplissez bien votre tableau car il sera enrichi avec des informations pour sélectionner les bons mots à la suite de ce chapitre.

1/ Brainstorming : générer des idées

Avant d’utiliser un outil ou d’aller sur internet, je vous propose de commencer par remplir vous-même votre tableau avec les idées qui vous viennent à l’esprit. 

Pour vous aider, essayer de répondre à ces questions : 

  • 👉 Quels sont les problèmes que rencontrent vos potentiels clients ?
  • 👉 Quels sont les sujets qui les intéressent ?
  • 👉 Sur quels mots-clés est-ce que je souhaite que mes clients potentiels me trouvent ?

Une approche que j’aime beaucoup est celle qui est centrée sur les problèmes. Un bon contenu répond à une question et chaque question est un problème à résoudre. Les mots-clés sont ainsi l’expression d’un problème

💡Conseils : Le processus de recherche de mots-clés axé sur les problèmes n’est pas linéaire, il est exploratoire. Pour chaque nouvelle requête, vous trouverez plus de questions. Pour chaque question, vous découvrirez plus de sujets. 

Chaque nouvelle pièce du puzzle rend l’image un peu plus claire, et plus elle prend de forme, plus il devient facile de trouver les pièces manquantes.

Avec cette approche, vous pouvez être sûr que vous prendrez la bonne direction pour votre stratégie de mots-clés.

Dans votre fichier Excel, vous pouvez mettre en colonne A : problème et en colonne B : plusieurs mots-clés. 

Pour que ce soit clair, je vais vous faire un exemple avec quelque chose que je connais bien. 

Les entrepreneurs qui débutent rencontrent pour la plupart des problèmes comme : le manque de financement, le manque d’expérience (marketing, vente, etc.), le manque de planification, une gestion du temps aléatoire, une concurrence importante, une gestion inefficace des ressources humaines ou encore un épuisement professionnel.

Voici un tableau avec ces problèmes et des idées de mots-clés qui me viennent à l’esprit : 

Tableau mots clés SEO Google

Avec cette technique, j’ai déjà généré 21 idées de mots clés.

2/ Les fonctionnalités de Google

Google est sans doute votre meilleur ami pour la recherche de vos mots-clés. Je vais vous expliquer 3 manières d’utiliser le moteur de recherche

Une première manière consiste à utiliser la section “Recherches associées” en bas des résultats de recherche de Google.

Je vais continuer à illustrer les exemples que je donne avec l’entrepreneuriat. Un sujet qui intéresse les entrepreneurs est le référencement naturel (SEO). 

Je tape : “Référencement naturel” dans Google et je fais défiler la page jusqu’en bas. Vous trouverez une liste de 8 mots-clés qui sont étroitement liés au terme de recherche principal.

Recherche de mots clés SEO : Recherche associées Google

Vous pouvez cliquer sur l’un des mots-clés de la “recherches associées” et répéter le processus pour avoir 8 nouvelles idées de mots-clés.

Tous ces mots-clés viennent directement de Google. Vous n’avez donc pas besoin de deviner s’ils sont populaires ou non. Google vous dit simplement : “Beaucoup de personnes recherchent ces mots-clés”.

La deuxième manière est d’utiliser la section “Autres questions posées” située au milieu des résultats de recherches de Google. 

Pour la même requête que la précédente, voici ce que Google propose.

Recherche de mots clés SEO : Autres questions posées Google

Vous trouverez une liste de 4 questions que les internautes se posent souvent à propos du terme de recherche principale.

En cliquant sur l’une des flèches, vous pouvez voir une réponse courte.

Recherche de mots clés SEO : Autres questions posées Google

Ce qui est intéressant, c’est qu’en cliquant sur une flèche, d’autres questions apparaissent. Vous pouvez répéter l’opération plusieurs fois pour avoir plus de questions. 

➡ Enfin, la dernière méthode est d’utiliser l’autocomplétion. Cette fonction permet au moteur de recherche de proposer des suggestions de requêtes au fur et à mesure de la saisie de l’internaute.

Recherche de mots clés SEO : Autocomplétion Google

Si Google suggère ces mots-clés, c’est sûrement qu’ils sont recherchés par les internautes. Répétez l’opération avec d’autres variantes de mots-clés. L’objectif est de tirer tout le jus sur la thématique recherché.

Petite astuce, vous pouvez également utiliser ce même procédé sur le deuxième plus gros moteur de recherche : Youtube. Pour info, il appartient à Google. 

3/ Table des matières de Wikipédia

Wikipédia est une mine d’or pour la recherche de mots-clés. À quel autre endroit sur le web pouvez-vous trouver des articles soigneusement organisés avec des titres et sous-titres, et écrits par des milliers d’experts ?

Réponse : nulle part ailleurs.

Voici comment utiliser Wikipédia pour trouver des idées de mots-clés : 

  1. Tout d’abord, rendez-vous sur Wikipédia et saisissez un mot-clé assez large. Vous pourrez alors accéder à la page qui traite du sujet.
  2. Trouver la section “sommaire” au sein de la page. Cette section répertorie l’ensemble des titres et sous-titres couverts par la page. 
  3. Identifier les idées pertinentes pour votre activité
  4. Répéter le processus en cliquant sur les liens internes de la page. Cela vous mènera vers d’autres pages connexes à votre thématique principale.

Avec cette méthode, vous êtes sûr de capter tout le jus de votre thématique. 

Voici un exemple avec l’entreprenariat : 

Recherche de mots clés SEO : Wikipédia

J’arrive sur la page qui traite du sujet et j’identifie le sommaire sur la gauche.

Recherche de mots clés SEO : Article Wikipédia

Je peux voir certains sujets qui peuvent m’intéresser : 

  • Entrepreneuriat féminin
  • Réseaux professionnels
  • Aides à l’entrepreneuriat en France
Recherche de mots clés SEO : Sommaire Wikipédia

Je repère un lien interne intéressant.

Recherche de mots clés SEO : Article Wikipédia

J’arrive sur une nouvelle page et je répète le processus.

Recherche de mots clés SEO : Wikipédia

Je peux ajouter à ma liste des idées comme : 

  • 👉 Etape de la création d’entreprise
  • 👉 Les différentes formes de société : SA, SAS, SARL,…
  • 👉 Construire son plan d’affaires

4/ Forums de discussion

Les forums de discussion, c’est un peu comme avoir des groupes de discussion accessibles 24h/24 et 7J/7. 

Vous trouverez plusieurs questions qui sont posées à propos de votre thématique. Regardez en particulier les questions qui reviennent souvent ou bien qui génèrent le plus de vue.

La manière la plus simple de trouver des forums en lien avec votre thématique est d’utiliser cette combinaison de mots-clés : “Forum + mots-clés”.

Par exemple : “Forum SEO”

Recherche de mots clés SEO : Forum

Je clique sur le sujet “Rédaction web et référencement”. 

Recherche de mots clés SEO : Forum

J’obtiens la liste de tous les sujets. Je constate que le sujet : “Mettre tous les mots de son titre dans l’url ?” a été vue 3 000 fois.

Recherche de mots clés SEO : Forum

Vous pouvez répéter l’opération en consultant les autres catégories du forum pour trouver des idées de mots clés. 

Un forum que j’affectionne particulièrement : Quora. Il s’agit d’une plateforme qui organise des questions/réponses par thématique. 

Comme les forums, vous pouvez explorer les questions/réponses sur votre thématique et trouver de nouvelles idées de mots-clés.

Voici un exemple avec une recherche sur le SEO.

Recherche de mots clés SEO : Quora

Dans cette liste, je pourrai ajouter “améliorer mon seo” ou encore “outils SEO” à ma liste de mots clés.

Il vous suffit ensuite de répéter le même processus que nous avons vu précédemment avec les forums. 

Regardez surtout les discussions qui ont le plus de commentaires et de votes positifs. Cela permet de démontrer un intérêt pour ces requêtes. 

5/ Google Keyword Planner

Le planificateur de mots clés de Google est la source la plus fiable d’information sur les mots-clés. Pourquoi ? Car les résultats proviennent directement de Google.

Cet outil est conçu pour aider les personnes avec leur campagne publicitaire sur Google Ads. Il s’agit d’une régie publicitaire permettant de diffuser de la publicité sur le moteur de recherche de Google.

A la base, ce n’est donc pas outil dédié au référencement naturel.

Cela dit, vous pouvez toujours utiliser le planificateur pour obtenir des listes de mots-clés intéressantes. 

Pour commencer votre recherche, vous devez donc d’abord créer un compte sur Google Ads puis accéder à l’outil.

Recherche de mots clés SEO : Le planificateur de mots clés de Google

Il vous suffit de cliquer sur “Trouver de nouveaux mots-clés” et d’indiquer le sujet qui vous intéresse. Ici, j’ai pris un exemple avec le mot-clé “Réseaux sociaux”.

Recherche de mots clés SEO : Le planificateur de mots clés de Google

Vous obtenez une liste de mots-clés en lien avec la requête principale. Vous pouvez ainsi ajouter des idées de mots-clés à votre liste. 

Recherche de mots clés SEO : Le planificateur de mots clés de Google

6/ ChatGPT

ChatGPT est un outil conversationnel basé sur l’intelligence artificielle. Développé par OpenAI, ChatGPT est capable d’échanger sous forme de messages. Il répond à toutes vos questions en générant un contenu écrit. 

Pour obtenir les meilleurs résultats, vous devez utiliser des prompts. Il s’agit d’une instruction que vous donnez à ChatGPT. Plus vous serez précis, plus la réponse sera précise. À l’inverse, si vous êtes trop évasif dans votre prompt, la réponse de ChatGPT le sera aussi.

ChatGPT peut être utilisé dans de nombreux domaines, notamment la recherche de mots-clés. 

Voici un exemple de prompt concernant une recherche de mots-clés sur le SEO : “Donne-moi des mots-clés sur [sujet qui vous intéresse]”.

Recherche de mots clés SEO : ChatGPT

Répétez l’opération en prenant un mot-clé de la liste et demandez à ChatGPT de vous donner une nouvelle liste de mots-clés. 

Recherche de mots clés SEO : ChatGPT

7/ Ubersuggest

Ubersuggest est un excellent outil pour générer des idées de mots-clés à partir des suggestions de recherche de Google. 

L’outil va plus loin et donne de nombreuses données sur chaque mot-clé comme le volume de recherche, le CPC (coût par clic), la difficulté SEO, etc.

Recherche de mots clés SEO : Ubersuggest

Pour commencer, il vous suffit de taper un mot-clé lié à votre secteur d’activité dans la barre de recherche. 

Prenons un exemple avec le mot-clé “formation WordPress”. 

Recherche de mots clés SEO : Ubersuggest

Vous obtenez un rapide aperçu sur le nombre de fois où le mot-clé est recherché tous les mois (2 900), la difficulté SEO (53), la difficulté payant (53) et le CPC (4,18€).

Ces données ne sont pas encore importantes à cette étape. Ils vous seront utiles dans le chapitre suivant. 

Si vous scrollez un peu, vous arrivez sur un tableau avec des idées de mots-clés. 

Recherche de mots clés SEO : Ubersuggest

Utilisez les filtres du tableau (Suggestions, en relation, questions, prépositions et comparaisons) pour voir toutes les idées possibles. 

8/ Answer the public

Answer the Public se base sur les recherches Google pour établir une liste de questions que les internautes se posent autour d’un mot-clé principal. 

Il suffit de taper un mot-clé dans la barre de recherche pour générer un arbre à questions. 

Recherche de mots clés SEO avec Answer The Public

Un excellent outil pour compléter votre liste de mots-clés. 

Recherche de mots clés SEO avec Answer The Public

9/ Extensions Chrome Keyword surfer

Keyword Surfer est une extension Chrome permettant d’afficher des idées de mots-clés à partir des résultats de recherche de Google. 

Pratique non ?

Pour cela, vous devez télécharger l’extension et l’activer sur votre navigateur. Rafraîchissez la page de résultats de recherche et vous verrez un tableau avec une liste d’idées de mots-clés. 

Voici un exemple avec le mot-clé “Publicité Facebook”. 

Recherche de mots clés SEO avec Keyword Surfer

Dans la barre de recherche, vous obtenez des données sur le volume de recherche mensuel, ainsi que le CPC (coût par clic). 

Sur le côté droit de votre écran, l’extension affiche les idées de mots-clés en lien avec votre requête principale. 

Recherche de mots clés SEO avec Keyword Surfer

Personnellement, cette extension est activée en permanence. Je fais ainsi de la veille de mots-clés en continu à chaque fois que j’utilise Google. 

Vous pouvez également regarder ce que propose Keywords everywhere. Il s’agit également d’une extension Chrome qui propose une liste de mots-clés directement dans les résultats de recherche.

A vous de voir celui que vous préférez. 😉

10/ Semrush

Si vous souhaitez investir dans un outil de recherche de mots-clés efficace, je vous recommande d’utiliser la version payante de Semrush

Avec un forfait annuel, le tarif est de 99.95$ par mois.

Cela peut paraître cher. Mais en réalité, c’est un véritable investissement sur le long terme.

C’est l’outil SEO que l’on utilise le plus chez Himalaya Academy.

Semrush propose une palette d’outils très vaste dont la recherche de mots avec sa fonctionnalité Keyword Magic Tool.

Prenons un exemple avec le mot-clé : “Formation WordPress”

Recherche de mots clés SEO avec Semrush

Semrush nous donne une liste de 2 481 mots-clés en relation avec la requête saisie. L’outil donne également d’autres indicateurs intéressants comme l’intention de recherche, le volume de recherche mensuel, la difficulté SEO, etc.

La difficulté SEO est essentielle pour sélectionner ces mots-clés. Il estime la difficulté que pourrait rencontrer un site web pour se classer dans les 10 premiers résultats sur le mot-clé analysé.

Je vous expliquerai en détail ce concept dans le prochain chapitre.

Une autre fonctionnalité intéressante de Semrush est de vous montrer les mots-clés sur lesquels se positionne un site web.

Donc si vous avez un concurrent qui se positionne bien sur Google, vous pouvez obtenir en 2 secondes la liste de tous ses mots-clés.

Recherche de mots clés SEO avec Semrush

Et les ajouter à votre propre liste. 😈

Utiliser ses concurrents pour trouver des idées de mots-clés est l’une des méthodes les plus rapides. 

Je vous la conseille vivement.

4/ Comment sélectionner les bons mots-clés ?

Félicitations ! Si vous êtes arrivé ici, c’est que vous avez fait la plus grosse partie du job. Ce n’est pas encore terminé car maintenant, vous devez sélectionner les bons mots-clés

Les bons mots-clés sont ceux qui ont le plus de potentiel SEO pour votre site web ou blog. 

Dans ce chapitre, vous ne trouverez aucun outil qui vous dira : “Choisissez ce mot-clé !”. Par contre, je vais vous donner toutes les clés qui vous permettront de prendre les bonnes décisions.

D’ailleurs, c’est ce même processus que je suis chez Himalaya Academy. Je vous explique exactement comment faire dans ce chapitre.

N’oubliez pas de continuer à travailler de votre côté sur votre fichier Excel ou Google Sheets.

Pour rendre ce chapitre plus didactique, je vais faire l’exercice en même temps que vous. L’idée est de partir sur une base de 10 mots-clés que je vais qualifier tout au long de ce chapitre.

Voici une liste que j’ai établie en utilisant les techniques du chapitre précédent. 👇

Tableau recherche mots clés

Critère 1 : Le volume de recherche

C’est généralement le premier indicateur que je regarde. 

Le volume de recherche correspond au nombre de fois où les internautes tapent le mot clé dans les moteurs de recherche.

Par exemple, le mot clé “Formation Marketing Digital” est recherché 2 400 fois tous les mois.

Recherche de mots clés SEO avec volume Semrush

Comment j’ai pu obtenir le volume ?

En utilisant Semrush, Keyword Surger, Ubersuggest ou encore, le planificateur de mots clés de Google Ads.

D’un outil à l’autre, il est possible d’obtenir de légères variations.

Plus les internautes recherchent un mot clé, plus le trafic sera important sur votre site (à condition d’être dans les premiers résultats).

La question est donc de savoir : qu’est ce qu’un bon volume de recherche ?

Et bien ça dépend. 

Prenons deux exemples sur des mots clés de longue traîne (4 mots ou plus).

Le mot clé “recette pizza chevre miel” est recherché en moyenne 2 400 fois tous les mois. 👇

Recherche de mots clés SEO avec volume Semrush

Le mot clé “immeuble de rapport à vendre” est recherché en moyenne 480 fois tous les mois. 👇

Recherche de mots clés SEO avec volume Semrush

D’un marché à l’autre, les volumes de recherche peuvent beaucoup varier. 

Ne cherchez pas à vous comparer à des marchés différents du vôtre. Vous devez simplement déterminer les volumes de recherche considérés comme faibles ou élevés dans votre marché. 

Si vous avez des mots clés qui sont très peu recherchés, vous ne devez pas forcément faire l’impasse dessus, notamment si ces mots clés intègrent une dimension locale.

J’ai un site internet qui est en première position sur le mot clé “Agence SEO Orléans”. Si on regarde le volume de recherche avec Ubersuggest, le volume de recherche est à 0. 

Recherche de mots clés SEO avec volume Ubersuggest

Première réflexion : ce mot clé n’est pas recherché, ça ne vaut pas la peine d’y aller. 

En regardant la Google Search Console de mon site, je me rends compte que ce mot clé est imprimé 1 765 fois au cours de l’année 2022. Ce qui représente une moyenne de 147 recherches par mois.

Recherche de mots clés SEO avec la Google Search Console

On reste sur un volume de recherche faible mais qui est loin d’être à zéro. 

Un autre point important.

Quand un volume de recherche est à zéro ou proche de zéro, pensez à regarder s’il y a des annonces payantes. 

C’est un excellent indicateur pour vérifier la popularité d’un mot clé.

Que devez-vous retenir de tout ça si vous commencez ?

Et bien essayez de privilégier des mots clés qui restent dans la “normal” de votre marché. 

L’objectif est de commencer à générer un nombre de visiteurs sur votre site.

Voici mon tableau avec les données liées au volume de recherche pour chaque mot clé. 👇

Tableau recherche mots clés

Critère 2 : La difficulté SEO

La difficulté SEO permet de connaître le niveau de difficulté pour se positionner dans les 10 premiers résultats de recherche sur un mot-clé.

C’est pour moi l’un des facteurs clés pour choisir ses mots-clés quand on démarre une stratégie SEO. 

Pourquoi ?

Car il permet de prioriser le choix des mots-clés. 

En SEO, vous devez bâtir progressivement votre trafic en ciblant des mots-clés avec une faible difficulté SEO au démarrage.

À mesure que votre site gagnera en autorité, vous pourrez commencer à cibler des mots-clés avec une difficulté SEO plus forte.

“Les petits ruisseaux font les grandes rivières”.

Pour obtenir cet indicateur, vous pouvez utiliser Semrush, Ahrefs ou bien Ubersuggest. Il vous sera proposé sur une échelle de 0 à 100. 

Voici un exemple avec un mot-clé de moyenne traîne “Blog Entreprise”.

Recherche mots clés SEO avec la difficulté SEO

Ubersuggest nous indique une difficulté SEO de 30. Ce mot-clé est donc plutôt accessible. 

De manière générale, privilégiez les mots-clés avec une difficulté égale ou inférieure à 30 si vous commencez.

L’idéal est de trouver des mots-clés avec un volume de recherche élevé et une faible difficulté SEO. Ce mouton à 5 pattes est plutôt rare à trouver mais pas impossible… 

En règle générale, on constate une forte corrélation entre la difficulté SEO et le volume. Plus le volume est élevé, plus la difficulté SEO est importante. À l’inverse, un faible volume est lié à un niveau de difficulté peu élevé.

Un mot-clé avec un volume élevé et une forte difficulté SEO correspond souvent à des mots-clés de courte traîne. 

Un mot-clé avec un volume peu élevé et une difficulté SEO peu élevée correspond souvent à des mots-clés de longue traîne. 

Privilégiez donc les mots de longue traîne au début.

Voici mon tableau avec les données liées à la difficulté SEO pour chaque mot-clé. 👇

Tableau recherche mots clés - Difficulté SEO

Critère 3 : Le niveau de concurrence

Pour faire simple, si vous voyez des poids lourds de votre secteur dans les 3 premiers résultats de recherche, je ne vous conseille pas d’y aller.

Par contre, si vous voyez des sites peu connus sur votre marché, c’est un excellent signal pour vous positionner dessus.

Prenons un exemple avec le mot-clé “Calendrier éditorial”. (Un mot-clé de moyenne Traîne, 2 400 recherches mensuelles et une difficulté SEO estimé à 31). Les voyants sont plutôt dans le vert pour y aller. Sauf que…

Recherche mots clés SEO en tenant compte de la concurrence

En tête de liste se trouvent Sendinblue et Hubspot… Autant vous dire que la bataille risque d’être compliquée face à deux entreprises très connues du marché.

Quels sont les indicateurs SEO à prendre en compte dans ce cas de figure ?

  • Le niveau d’autorité globale du site
  • Le niveau d’autorité de la page concernée
  • Le nombre de domaines référents
  • Le nombre de backlinks
  • L’ancienneté du nom de domaine
  • La date de publication de l’article
  • La qualité du contenu de la page
  • Le niveau d’engagement de la page : avis et commentaires

Pour contrôler la puissance des premiers résultats, vous pouvez utiliser Semrush avec l’outil Vue d’ensemble des mots clés.

Recherche mots clés SEO en tenant compte de la concurrence

Le tableau donne les 10 premiers résultats de recherche avec 3 indicateurs intéressants : 

  • 👉 Score d’autorité de la page concernée basée sur le nombre de domaines référents, les backlinks, le trafic de recherche organique et d’autres données.
  • 👉 Les domaines référents qui représentent au nombre total de site avec au moins un lien pointant vers l’URL donnée.
  • 👉 Les backlinks qui correspondent au nombre total de backlinks menant vers une URL donnée.

Vous pouvez faire un calcul simple en faisant la moyenne des 3 premiers résultats pour ces 3 métriques.

Cela vous permettra d’avoir un ordre idée. 

Attention, vous ne devez pas jurer sur les chiffres que vous allez obtenir. 

Vous pouvez très bien avoir 50 domaines référents et ne pas être positionné dans les premiers résultats. 

Pourquoi ?

Car l’ensemble des sites qui vous font un lien ont peut-être une très faible autorité. 

À l’inverse, vous pouvez avoir seulement 5 domaines référents et être classé dans les 3 premiers car ces sites sont considérés comme populaires par Google.

Voici mon tableau avec les données liées au niveau de concurrence pour chaque mot-clé. 👇

Tableau recherche mots clés avec concurrence

Critère 4 : Le taux de clics

Être positionné dans les premiers résultats organiques n’est pas intéressant si le taux de clics organique du mot-clé visé est peu élevé.

Qu’est ce qui peut diminuer le taux de clic organique ?

  • 👉 Les annonces payantes
  • 👉 La carte de Google qui s’affiche lorsque vous intégrait une notion de localité dans votre requête.
  • 👉 Les extraits enrichis comme la position 0. Vous obtenez une réponse à votre question directement dans la page de résultats de recherche

Les résultats SEO seront systématiquement en dessous de ces éléments.

Il existe deux méthodes pour estimer un CTR organique.

Première méthode : vous regardez la page de résultats de recherche sur le mot-clé visé. Si vous voyez des résultats payants, la carte de Google, … Alors vous savez que le taux de clic ne sera pas élevé.

Deuxième méthode : vous utilisez un outil d’estimation du taux de clic organique comme Ubersuggest.

Recherche mots clés SEO avec taux de clic organique
Recherche mots clés SEO avec taux de clic organique

Pour le mot-clé “Pourquoi utiliser WordPress”, Ubersuggest nous indique un volume de recherche à 90. 72 internautes cliquent sur les résultats de recherche.

Le taux de clics organique est plutôt pertinent pour cette requête.

Voici mon tableau avec les données liées au taux de clic organique pour chaque mot-clé. 👇

Tableau recherche mots clés avec taux de clic organique

Critère 5 : Le nombre de mots à écrire

Certains mots clés demandent un travail de rédaction plus important. 

Cet article au format “guide” contient près de 8 000 mots et vise le mot-clé “Mots-clés SEO” (volume : 480). J’y ai passé plusieurs journées de travail pour vous apporter le plus de valeur possible. 

D’autres articles présents sur le blog ne dépassent pas les 1 500 mots. Ces articles ne m’ont pas pris plus d’une journée de travail.

Alors combien de mots faut-il écrire de mots pour un mot-clé cible ?

Et bien il suffit de taper la requête dans Google et de regarder la longueur des 3 premiers résultats de recherche. 

La meilleure technique consiste à copier-coller le corps de la page dans Google Docs et d’utiliser Outils > Nombre de mots. 

Vous aurez une bonne idée du nombre de mots à écrire. 

J’ai essayé plusieurs extensions chrome pour aller plus vite mais je n’ai jamais trouvé une extension qui comptait exactement le bon nombre de mots.

Voici mon tableau avec les données liées au nombre de mots à écrire pour chaque mot-clé. 👇

Tableau de recherche mots clés - Nombre de mots

Critère 6 : La tendance

Votre mot-clé est-il en train de gagner en popularité ou bien, est-il en train de tomber dans l’indifférence ?

Je vais vous montrer deux exemples avec l’outil Google Trends.

Voici la tendance de recherche pour le mot-clé “Lecteur DVD”. 

Recherche de mots clés SEO avec Google Trends

Entre 2004 et aujourd’hui, la tendance est à la baisse. Faut-il passer du temps sur ce mot-clé ? Non. 

Voici la tendance de recherche pour le mot-clé “ChatGPT”.

Recherche de mots clés SEO avec Google Trends

La tendance de recherche pour ce mot-clé à commencer début décembre 2022. Nous n’avons pas encore assez de recul concernant la tendance de ce terme pour savoir dans quel sens il va aller.

Par contre, on peut faire l’hypothèse que l’intelligence artificielle va prendre de plus en plus de place dans nos vies dans les années à venir.

En conséquence, la tendance sur ce mot-clé devrait progresser.

Google Trends est un excellent outil pour déterminer si la popularité d’un mot-clé à tendance à croître ou diminuer. 

Vous pouvez même affiner vos recherches et connaître la tendance en fonction de votre région. 

Voici mon tableau avec les données liées à la tendance pour chaque mot-clé. 👇

Tableau recherche mots clés avec tendance

Critère 7 : L’intention de recherche

À partir des mots-clés que vous avez identifiés, vous devez trouver quelle intention de recherche se cache derrière. Que souhaitent les internautes comme réponse et sous quelle forme ?

Autrement dit, vous devez comprendre comment Google comprend l’intention de recherche derrière chaque mot-clé.

Pour cela, vous n’avez pas 36 000 solutions.

Vous devez taper le mot-clé dans Google et analyser la page de résultats de recherche. Vous pouvez analyser les 3 premiers résultats ou plus, si vous souhaitez aller plus loin.

Voici un exemple avec la requête : “Différence entre SEO et SEA”

Recherche mots clés avec intention de recherche

Google affiche pour cette requête une réponse rapide directement dans la page de résultats de recherche. C’est la fameuse position 0. Le deuxième résultat est également un article. 

L’intention de recherche derrière cette requête est informationnelle. L’internaute veut apprendre quelque chose.

Côté outil, vous pouvez utiliser Semrush pour comprendre les intentions de recherche en utilisant la vue d’ensemble des mots-clés.

Semrush affiche ces données pour le mot-clé : “différence seo sea”.

Recherche mots clés avec intention de recherche Semrush

Voici mon tableau avec les données liées à l’intention de recherche pour chaque mot clé. 👇

Tableau recherche de mots clés : intention de recherche

Critère 8 : Le stade de l’entonnoir

L’intention de recherche et l’entonnoir se ressemblent mais ne sont pas identiques. 

Alors que l’intention de recherche correspond à la réponse attendue par l’internaute (et sous quelle forme il souhaite obtenir la réponse), l’entonnoir de conversion permet de comprendre à quel stade se situe l’acheteur.

Nous pouvons modéliser un parcours d’achat en 3 étapes : 

  1. Prise de conscience : votre cible se rend compte qu’elle a un problème et recherche des informations.
  2. Considération : votre cible a clairement identifié son problème et cherche des solutions pour le résoudre.
  3. Décision : votre cible évalue les différentes solutions (produits/services) et achète ce qu’il considère comme le plus approprié à son problème.

Stade 1 : La prise de conscience 

La prise de conscience est une phase exploratoire. 

Votre cible a un problème mais ne connaît pas encore la solution. Elle part donc à la chasse aux informations. À ce stade, la personne ne connaît pas encore votre entreprise. 

Les mots-clés qui correspondent à ce stade ont une intention informationnelle

Exemple de requête informationnelle : “Pourquoi utiliser WordPress” 

La personne souhaite créer un site internet. Elle a entendu parler de WordPress mais ne connaît pas grand-chose à ce CMS.

Stade 2 : La phase de considération

Votre cible a effectué des investigations pour identifier les options pouvant satisfaire son problème. Pour le convaincre, vous devez proposer des contenus exposant vos offres de produits ou de services.

Les mots-clés qui correspondent à ce stade ont une intention navigationnelle ou commerciale.

Exemple de requête commerciale : “Formation WordPress”

La personne souhaite utiliser WordPress pour créer son site internet. Elle a fait le choix de se former et souhaite avoir plus d’informations sur les programmes de formation.

Stade 3 : La décision d’achat

Votre cible a identifié toutes les solutions. L’achat est imminent. 

Les mots-clés qui correspondent à ce stade ont une intention transactionnelle.

Exemple de requête transactionnelle : “Formation WordPress Himalaya Academy”

La personne combine la formation avec la marque. Elle est convaincue que cette formation pourra lui permettre de créer son site internet.

Connaître à quelle étape de l’entonnoir se situent vos mots-clés vous permettra d’apporter un peu plus de finesse dans le choix des futurs contenus à produire.

Voici mon tableau avec les données liées au stade de l’entonnoir pour chaque mot-clé. 👇

Tableau recherche de mots clés : stade de l'entonnoir

Critère 9 : Bonus

Cela peut paraître évident mais il est important de le rappeler. 

Écartez les mots-clés sur lesquels vous n’êtes pas légitime. 

Peu importe si vous avez trouvé un mot-clé avec un bon volume, une faible difficulté SEO, peu de backlinks à obtenir, … Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour écrire sur le sujet, vos lecteurs s’en rendront vite compte.

Pire, vous n’apportez pas de réelle valeur. 

Et votre article se retrouvera noyé dans la masse d’articles existants.

Écrivez des articles sur des sujets qui vous intéressent VRAIMENT. 

Et vous serez capable d’apporter un maximum de valeur à votre audience.

Si vous n’avez pas la compétence en interne : demandez à une personne référente dans son domaine. 

Elle pourra vous écrire un article de blog digne de ce nom. Vos lecteurs apprécieront.

En échange, elle vous demandera sûrement un petit backlink 😉

5/ Que faire après la recherche de mots-clés ?

Se lancer !!!!!!!!

Ne passez pas toute votre vie à penser “stratégie”. 

Ou bien à tourner vos mots-clés dans tous les sens possibles. 

Votre job, c’est de soulever le capot de la voiture et de mettre les mains dans le cambouis le plus rapidement possible. 

C’est en faisant qu’on apprend et qu’on s’améliore.

Alors que faites-vous maintenant avec votre liste de mots-clés ?

Et bien on écrit un brief rédactionnel le plus complet possible et on teste 2-3 petites astuces pour mettre en avant son contenu.

Créer votre brief rédactionnel

Qu’est-ce qu’un brief rédactionnel ?

C’est un document qui comprend tous les éléments nécessaires pour rédiger un contenu qui plaise à vos visiteurs mais aussi à Google.

Avec votre fichier Excel, vous avez déjà beaucoup d’éléments en main. 

Pour rédiger un bon brief autour d’un mot-clé, voici les éléments que vous devez rassembler : 

  • Objectif : Création d’une page ? d’un article ?
  • Mot-clé principal : Celui que vous avez identifié
  • Volume de recherche : Quel est le volume de recherche du mot-clé visé ?
  • Difficulté SEO : Difficulté à atteindre les 10 premiers résultats de recherche ?
  • Intention de recherche : Informationnelle ? Commerciale ? Transactionnelle ?
  • Titre : Indiquer quel sera le titre de la page ou de l’article (balise h1)
  • Persona cible : A quelle personne s’adresse ce contenu ? Cible 1 ? Cible 2 ? Est-ce que la cible est différente de la cible habituelle de la marque ?
  • Titre et sous-titre : Quel est le cheminement ? Les grands titres/sections ?
  • Ce qu’on doit retrouver dans l’article  : Indiquer toutes les informations indispensables que vous souhaitez voir dans le contenu.
  • Champ sémantique : Y a-t-il une liste de mots-clés fournis pour le contenu à rédiger ? Des mots-clés secondaires ? Des mots-clés synonymes ?
  • Ton et style d’écriture : Quel Ton ? Quel style d’écriture ?
  • Auteur : Qui sera la personne chargée de la rédaction ?
  • URL : Comment sera structuré l’URL ?
  • Nombre de mots : Quelle est la longueur du contenu ? Nombre de mots ?
  • Traduction à prévoir : Faut-il prévoir une traduction ? Dans quelles langues ?
  • Ressources : Quelles sont les ressources à disposition du rédacteur pour l’aider dans la rédaction ?
  • Consignes : Des consignes particulières à ajouter ?
  • À propos de l’entreprise : Si vous faites rédiger ce contenu par une personne extérieure à votre entreprise, donnez des indications sur l’entreprise, la marque, les produits/services, le lien vers le site internet, le blog, etc.

Faisons ensemble un exemple concret.

Je souhaite me positionner sur le mot-clé “Pourquoi choisir WordPress”. 

Voici le brief : 

  • Objectif : Création d’un article pour le Blog Himalaya Academy
  • Mot-clé principal : Pourquoi choisir WordPress
  • Volume : 90
  • Difficulté SEO : 25
  • Intention de recherche : Informationnelle. Le sujet sera traité sous forme d’un article de blog.
  • Titre : Pourquoi choisir WordPress ? (h1)
  • Persona cible : Entrepreneur en réflexion sur le choix d’un CMS pour son futur site internet.
  • Titre et sous-titre : L’article doit contenir le titre (h1), une introduction, des sous-titres (h2, h3, h4,…) avec les paragraphes correspondant et une conclusion. 
  • Ce qu’on doit retrouver dans l’article  : 7 raisons d’utiliser WordPress : #1 Pour son écosystème (h2), #2 Pour sa communauté (h2), #3 Pour sa gratuité (h2), #4 Pour sa facilité d’installation (h2), #5 Parce qu’il est intuitif (h2), #6 Parce qu’il est facile à apprendre (h2) et #7 Parce que vous allez faire de sacrées économies (h2).
  • Champ sémantique : Quels sont les mots clés à inclure dans le contenu ?
  • Ton et style d’écriture : L’article s’adresse directement au lecteur. Lorsqu’on adresse au lecteur, on utilise le “vous” et non le “tu”. Quand on parle de l’entreprise, utilisez-le “je” plutôt que le “nous”. L’article doit vulgariser au maximum les concepts présentés. Éviter d’utiliser un vocabulaire ultra-technique. Le ton humoristique peut être employé pour apporter de la légèreté à l’article. 
  • Auteur : Guillaume Beaurepaire
  • Url : blog.himalaya.academy/7-raisons-de-choisir-wordpress-pour-creer-son-site
  • Nombre de mots : 3 000
  • Traduction à prévoir : non
  • Ressources : Aller voir les 3 premiers résultats de recherche pour bien comprendre le sujet et ses différents concepts.
  • Consignes : L’article de blog est là pour apporter une information concrète. Il doit apporter une solution à la problématique du lecteur. Par conséquent, l’article n’a pas vocation à vendre l’une de nos formations. Rédigez des paragraphes courts, utilisez le retour à la ligne pour aérer le contenu. Offrir tout simplement la meilleure expérience de lecture. 

Avec un brief aussi complet que ça, vous êtes sûr de partir sur la bonne voie 😉 

Il me reste à vous expliquer ce qu’est un champ sémantique et vous donner un exemple avec le mot clé “Pourquoi choisir WordPress”.

Il y a quelques années, il suffisait de répéter plusieurs fois le mot clé principal dans le contenu pour être bien positionné.

Sauf qu’aujourd’hui, ce n’est plus le cas.

Ce qui compte, c’est d’inclure tous les mots clés qui vont graviter autour du mot clé principal.

J’ai tendance à dire que lorsqu’on maîtrise parfaitement son sujet, ces mots clés sont intégrés naturellement dans le contenu.

Pour être sûr que vous n’avez rien oublié, vous pouvez utiliser des outils comme 1.fr, Thot ou encore Yourtext.guru.

Voici un exemple de champ sémantique généré avec YourText.guru (celui que je préfère). 

Voici quelques astuces supplémentaires pour compléter ce guide.

Astuce 1 : Occupez le terrain

Vous avez trouvé le mot-clé parfait. 

Et rédigé un contenu pertinent sur ce mot-clé. 

De plus, il est optimisé pour le référencement naturel.

Avec quelques backlinks, vous avez réussi à atteindre le top 3 sur Google.

Vous pensez sûrement avoir terminé ?

Et bien en fait… Vous pouvez encore pousser le curseur. 

Comment ?

En utilisant l’autorité de site complémentaire pour se classer sur la première page.

Si vous voyez des résultats vidéos sur la page de résultats de recherche sur la requête, c’est une excellente occasion pour vous de créer une vidéo Youtube à partir du contenu que vous avez déjà créé. 

Vous pourrez ainsi obtenir une seconde place sur la première page de résultats de recherche (à condition que la vidéo soit optimisée pour le SEO).

Vous occupez encore mieux le terrain de la première page de résultats de recherche avec 2 points d’entrées.

D’ailleurs, si vous faites un lien depuis votre vidéo Youtube vers votre article/page, c’est une excellente technique pour booster son référencement naturel.

Youtube, c’est Google.

En plus, vous pouvez placer la vidéo sur votre article, ce qui est un excellent moyen pour faire rester plus longtemps les visiteurs sur votre article. 

Le temps que passe un internaute sur une page de votre site est un critère déterminant. Cela veut dire que l’article répond à la problématique et apporte une vraie solution.

Astuce 2 : Optimisez votre contenu avec des mots-clés synonymes ou associés

Vous avez optimisé votre page autour de votre mot-clé principal ? Parfait !

Mais ne vous arrêtez pas là.

Vous pouvez obtenir encore plus de trafic de la part des moteurs de recherche vers votre page/article en l’optimisant autour de mots-clés synonymes et secondaires.

Je vais vous montrer comment cela fonctionne avec un exemple concret.

Pour le mot-clé “créer un blog rémunéré” (volume : 320), les internautes cherchent également “monétiser son blog” (volume : 90). 

Ces termes sont étroitement liés car dans les deux cas, l’internaute cherche à savoir comment gagner de l’argent avec un blog.

Il y a quelque temps, j’ai publié cet article sur mon blog : https://blog.himalaya.academy/creer-un-blog-remunere/ 

Comme vous pouvez probablement le deviner, mon mot-clé cible pour cette page est : “créer un blog rémunéré”.

Mais je me suis également assuré de saupoudrer de variantes de ce mot-clé, comme : « Monétiser son blog».

Finalement, j’ai pu me classer n°1 pour mon mot-clé principal…

… et de nombreuses variantes de mots-clés.

Astuce 3 : Recherche de mots clés avec la CGC

La Google Search Console (GSC) est une mine d’or pour trouver de nouvelles idées de mots-clés.

Voici comment cela fonctionne.

Tout d’abord, connectez-vous à votre compte GSC et accédez au “Rapport Performances” (il est situé tout en haut du menu à gauche).

Sur WordPress, vous pouvez connecter facilement votre site à la GSC grâce à l’extension officielle de Google : Sit Kit.

Cliquez sur CTR Moyen et Position moyenne pour avoir l’ensemble des données.

Recherche de mots clés avec la CGC

Le rapport de performances vous montre les termes qui génèrent le plus de clics à partir de la recherche Google.

Recherche de mots clés avec la CGC

Ensuite, triez la liste par “Impressions” (du plus élevé au plus faible)

Recherche de mots clés avec la CGC

Cela vous montre les mots-clés qui génèrent beaucoup d’impressions… Mais pas nécessairement beaucoup de clics (le nombre de clics étant corrélé à la position que le mot-clé occupe dans les pages de résultats de recherche).

L’astuce consiste à créer un contenu optimisé autour de ce même mot-clé pour la page concernée.

Pourquoi est-ce une stratégie SUPER puissante ?

Parce que vous savez que les internautes cherchent ces mots-clés. Vous savez également que Google considère votre site comme un bon choix dans les résultats de recherche.

Il vous suffit de publier un contenu ultra-optimisé sur ce mot-clé spécifique : 

  • 👉 Ajouter du contenu supplémentaire : textes, vidéos, photos, infographies, …
  • 👉 Optimiser le champ sémantique avec 1.fr, YourText.guru ou Thot
  • 👉 Optimiser les zones chaudes : Meta title, description, balise Hn, URL et balise alt

Vous pourrez ainsi générer plus de trafic vers votre site.

6/ Des questions à propos de la recherche de mots-clés ?

Nous voilà arrivés au terme de ce guide. J’espère que vous l’aurez apprécié et qu’il vous aura pleinement aidé dans votre recherche de mots-clés. 👊

Si vous lisez actuellement ces lignes, c’est qu’il vous aura certainement été utile et c’est le plus important pour moi. 😁

La recherche de mots-clés représente les ⛩ fondations d’une bonne stratégie SEO ⛩.

Vous devez y passer du temps. Mais n’oubliez pas : ce qui compte vraiment, c’est le passage à l’action !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire de cet article. Je serai ravi d’y répondre et de vous aider si vous rencontrez des difficultés… 🚣 🚣 🚣

Aussi, j’aimerais avoir vos retours sur votre recherche de mots-clés. Quelle astuce de ce guide avez-vous essayée ? Avez-vous réussi à trouver vos mots-clés informationnels ? Vos mots-clés commerciaux/transactionnels ? Avez-vous réussi à prioriser votre liste de mots-clés ?

Toutes vos remarques permettront de faire progresser ce guide. Alors n’hésitez pas !

Que faire après la recherche de vos mots-clés ?

  1. Créer des contenus optimisés autour des mots-clés que vous avez sélectionnés.
  2. Partir à la chasse aux backlinks pour que Google comprenne que vous êtes incontournable sur votre sujet.
  3. Suivre ses positions SEO.

⚠ Je voulais également vous dire une chose importante. 

Le SEO est important pour arriver dans les premiers résultats de recherche et générer des visiteurs. C’est une certitude.

👉 Mais n’oubliez pas que vous écrivez avant tout pour des humains et pour les aider à résoudre leurs problèmes.

Si les personnes n’aiment pas votre article, ne le lisent pas et partent au bout de quelques secondes.

Alors, vous aurez écrit pour rien. 😅

Pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre l’aventure du SEO, j’ai confectionné une formation SEO hyperactionnable pour vous aider à atteindre les premières positions. Mon objectif : vous aider à atteindre 10 000 visiteurs mensuels grâce au SEO.

On en parle ensemble en prenant un rendez-vous dans mon agenda

À tout de suite !

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER D’HIMALAYA ACADEMY

Rejoignez notre communauté d’entrepreneurs passionnés ! Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des conseils, des astuces et des histoires inspirantes qui vous aideront à réussir dans vos projets.

Picture of Guillaume
Guillaume

Fondateur et CEO Himalaya Academy, j'aide les entrepreneurs à développer leur présence en ligne et à générer de nouveaux prospects/clients grâce à des formations en ligne. Entrepreneur depuis 2017, j'ai monté plusieurs entreprises dans le domaine du digital. Plus qu'un métier, c'est avant tout pour moi une passion qui m'anime au quotidien. Côté perso, je pratique le canoë-kayak et la course à pied. Les activités de plein air, l'aventure et les long cours d'eau me permettent de me ressourcer au quotidien.

Profil Linkedin
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Paul
8 mois il y a

Hello Guillaume !

Merci d’avoir cité Thot ! Est-ce que tu as testé la version premium de ThotSEO ? Elle est bien plus efficace et puissante que l’extension. Avec plaisir pour te la faire tester si tu veux 🙂

Vous aimerez sans doute les articles suivants

2
0
Nous aimerions avoir votre avis :)x