Comment créer un blog rémunéré ?

Guillaume
Guillaume
Sommaire

Pour créer un blog rémunéré, vous pouvez utiliser l’affiliation, les encarts publicitaires issus des régies comme Google AdSense, vendre des liens et des articles sponsorisés, ou bien vendre des services ou des produits liés à votre domaine d’expertise. Pour fonctionner, votre blog doit générer du trafic.

L’idée de créer un blog permettant de générer des revenus vous a traversé l’esprit ? Beaucoup de blogueurs en devenir en rêvent…

Les perspectives sont assez intéressantes quand on lit ici et là que l’on pourrait gagner 10 000€ par mois sans faire trop d’efforts. Le métier de blogueur devient d’un seul coup très intéressant…

On s’imagine tout de suite en transat avec un mojito à la main au bord d’une plage à Bali pendant que vos petits euros rentrent tout seul sur votre compte bancaire. 🤩

Et vous avez raison… 

De ne pas y croire ^^

Alors je ne dis pas que c’est impossible. Seulement, il vous faudra du temps et surtout fournir des efforts de manière constante. 

Dans cet article, je vais vous donner toutes les pistes pour générer des revenus grâce à votre blog… tout en gardant les pieds sur terre.

1. Pourquoi créer un blog rémunéré ?

Créer un blog est l’un des meilleurs investissements que vous puissiez faire. Au même titre qu’un bien immobilier que vous mettez en location, il représente un actif. C’est-à-dire un élément qui génère de l’argent. 🤑

Pour qu’un blog puisse générer de l’argent, vous allez devoir être patient et attendre plusieurs mois. La condition sine qua none pour qu’un blog soit rémunérateur, c’est sa capacité à générer du trafic.  

Votre job en tant que blogueur consiste à cibler les mots clés que les internautes recherchent sur la thématique que vous allez choisir.

Je vous donne un exemple 👇

Si vous souhaitez monter un blog sur le thème de la perte de poids, vous pouvez choisir de cibler le mot clé : “programme sport perte de poids”. Il est recherché 3 600 fois en moyenne tous les mois. Je vous dirais plus bas comment j’ai identifié son volume de recherche mensuel. 

Vous pouvez donc créer l’article suivant : “Les 7 meilleurs sports pour perdre des graisses et du poids”. Pour que cet article puisse générer du trafic sur votre site, il doit être présent en première page sur Google. 

Quelques chiffres pour vous convaincre 👇

90% des clics sont concentrés sur la première page de Google. Ce n’est pas tout. 60% des clics sont monopolisés par les 3 premières positions

Pour que votre article remonte en première page, on estime qu’il faut attendre environ 3-6 mois. Il faut donc être patient et multiplier les articles pour générer un maximum de trafic. 📈

Quand votre blog va commencer à générer du trafic, vous allez pouvoir créer des revenus sans trop de difficultés. 

En résumé, voici les avantages à créer un blog rémunéré :

  • Une nouvelle source de revenu au quotidien et devenir à l’aise financièrement
  • La possibilité de quitter son travail pour vivre de son blog
  • La capacité à pouvoir travailler à n’importe quel endroit
  • La liberté de gérer votre quotidien comme vous l’entendez

2. Créer un blog rémunéré et en vivre : les facteurs-clés de succès

Comme je l’ai indiqué plus haut, vous allez devoir être patient. Entre le moment où vous allez écrire vos articles de blog et le moment du retour sur investissement, il va s’écouler plusieurs semaines à plusieurs mois. 

Vous verrez la couleur de vos premiers euros au bout de 6 mois à 1 an de travail. 

Plusieurs qualités sont essentielles pour devenir blogueur : 

  • Aimer écrire des articles sur la thématique qui vous intéresse. Certains articles pourront faire 500 mots et d’autres jusqu’à 5 000 mots et plus. 
  • Être régulier dans ses publications. La régularité est le secret de la réussite. Pensez-vous pouvoir courir un marathon sans vous être entraîné régulièrement pendant plusieurs mois ?
  • Etre capable d’optimiser le référencement naturel de ses articles pour qu’ils puissent remonter dans les premiers résultats de recherche.
  • Créer une relation de confiance avec les visiteurs de votre blog. Vous ne devez pas écrire des articles pour vous mais pour apporter de la valeur à vos lecteurs. Ecrivez des articles de qualité avec la volonté d’aider véritablement les gens.

3. Combien peut-on espérer gagner avec un blog ?

Il n’y a pas de réponse précise à cette question. Tout dépend de la relation que vous allez tisser avec vos lecteurs et également du trafic que votre blog va pouvoir générer tous les mois. Je vous détaillerai plus bas les différentes manières pour monétiser votre blog. 

Pour moi, il y a deux manières d’envisager la création d’un blog pour générer des revenus.

Mode 1 : Je crée un blog pour me générer des revenus complémentaires 

Dans ce cas de figure, vous allez conserver une activité en parallèle car vous ne pourrez pas vivre décemment avec votre blog. De toute manière, personne ne peut espérer vivre d’un blog à ses débuts. 

Ici, vous allez plutôt vous orienter vers des systèmes de revenus comme : l’affiliation, la publicité, les articles et les liens sponsorisés. 

Dans ce cas de figure, une fois que vous aurez un blog qui génère assez de trafic, vous pourrez y consacrer moins de temps et les revenus seront générés quasi-automatiquement. 

Pour vous donner une fourchette de revenu, j’estime que vous pouvez gagner entre 500€ et 2 000€ par mois.

Peut-être que si vous commencez à générer 2 000€, votre sens du challenge vous poussera à passer dans le second mode.

Mode 2 : Je crée un blog avec la volonté de développer une véritable offre en seconde phase

Dans ce mode, vous devrez également avoir une activité en parallèle au démarrage jusqu’à ce que votre blog génère suffisamment de trafic. 

Ici, vous allez monétiser votre blog en proposant : 

  • Des services en ligne comme des formations, des conférences en ligne, du coaching, des ebooks,…
  • Des produits physiques en y intégrant un système e-commerce

Le blog est donc une rampe de lancement en vue de développer une offre en seconde étape. 

Ici, il n’y a pas de limite. Vous pouvez espérer dépasser facilement les 2 000€ par mois.

Pour vous donner un exemple, le blog Bonne Gueule a démarré son aventure en 2007 avec la volonté d’aider les hommes à se sentir bien dans leurs vêtements. Face au succès de leur blog, ils ont par la suite publié un livre, une formation en ligne et ouvert un site e-commerce de vente de vêtement pour homme. Aujourd’hui, l’entreprise génère un CA de plus de 7 millions d’euros. Le site génère un trafic naturel d’environ 250 000 personnes/mois uniquement grâce au référencement naturel. 

4. Créer un blog rémunéré et gagner de l’argent : les étapes

Etape #1 : Se former

Si vous voulez réussir dans ce domaine, il faudra commencer par vous former sur plusieurs aspects : la création d’un blog, le référencement naturel, la rédaction web et les réseaux sociaux.

La base pour gagner de l’argent avec un blog ? Un site bien construit, bien référencé dans les moteurs de recherche et qui attire du trafic qualifié. Et bonne nouvelle : la formation créer son site avec WordPress d’Himalaya Academy vous aide à créer votre blog et générer vos premiers visiteurs. Si vous êtes intéressés, c’est par ici.

Etape #2 : Choisir un thème 

Tous les thèmes de blogging ne rapportent pas de l’argent. La passion est évidemment un élément moteur. Vous aurez plus de facilité à écrire sur votre thématique et vous serez plus impliqué. 

Toutefois, il faut être pragmatique. Rédiger des articles de blog demande beaucoup de temps et la passion risque de ne pas suffire si vous êtes à court de temps. 

Vous l’avez compris, choisir un thème qui vous parle et dans lequel vous pouvez y consacrer du temps est indispensable. 

Il faut également que votre niche soit suffisamment large pour pouvoir rédiger plusieurs centaines d’articles mais qui reste suffisamment spécifique. Par exemple : le thème de la perte de poids.

Il existe 3 grands thèmes où il est plus facile de se lancer dans le blogging : 

  • Le thème “Business” : entrepreneuriat, immobilier, investissements financiers,… 
  • Le thème “Santé” : Perte de poids, alimentation, fitness,…
  • Le thème “Développement Personnel” : vie amoureuse, séduction,…

Choisissez de préférence une niche présent dans l’un de ces 3 grands thèmes.

Si votre thème rédactionnel ne se trouve pas ci-dessus, ne vous inquiétez pas. Rien n’est impossible mais il vous faudra sûrement plus d’effort.

Etape #3 : Choisir un nom de domaine et un hébergement

Le nom de domaine et l’hébergement sont un prérequis à la création d’un blog.

Le nom de domaine est l’équivalent d’une adresse postale sur le web. C’est l’endroit où les internautes vont se rendre pour visiter votre site. L’hébergement quant à lui, c’est l’endroit où vous allez stocker votre site internet. 

Comptez environ 10 euros pour un nom de domaine disponible et 40 euros pour un hébergement, soit un total de 50 euros.

Je vous recommande de prendre votre nom de domaine et votre hébergement au même endroit. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur OVH, Ionos ou encore O2switch.

Choisissez un nom de domaine en lien avec votre thématique dans la mesure du possible. Attention, tous les noms de domaine ne sont pas forcément disponibles. Les hébergeurs vous indiqueront si c’est le cas ou pas.

Pour installez WordPress, lisez cet article qui vous indiquera la marche à suivre.

Etape #4 : Choisir une solution web

Chez Himalaya Academy, nous ne pouvons que vous recommander d’utiliser WordPress pour construire votre blog. Historiquement, c’est le système de gestion de contenu dédié au blogging. 

L’installation et l’utilisation de WordPress est entièrement gratuite, dans la mesure où vous n’utilisez pas de thème et d’extension payante. 

Pour rappel 👇

  • Un thème désigne la mise en page et la présentation du contenu de votre blog. On pourrait appeler cela vulgairement un design de site.
  • Une extension est une fonctionnalité que vous allez ajouter à votre blog. La traduction de vos articles en plusieurs langues est une extension par exemple. Pratiquement toutes les fonctionnalités possibles et imaginables sont couvertes par une extension WordPress. 

Quel thème devez-vous choisir pour votre blog ? Si vous êtes débutant, je vous recommande d’utiliser le thème Astra. C’est un thème facile à prendre en main et considéré par beaucoup comme le meilleur thème WordPress gratuit.

Etape #5 : Écrire vos articles 

C’est le principal job si vous voulez créer un blog rémunéré. Il va falloir écrire des articles, beaucoup d’articles…

Un bon blogueur doit proposer un contenu qualitatif. Votre audience est là pour apprendre quelque chose. Donnez-leur ce qu’ils attendent : soyez précis, pertinent et complet. Privilégiez toujours la qualité à la quantité. 

Alors combien d’articles faut-il écrire ? Et bien cela dépend du thème que vous aurez choisi et de l’intérêt que porte votre audience sur le sujet. 

Pour vous donner un ordre d’idée, j’estime qu’un blog doit contenir entre 200 et 600 articles pour générer des revenus. Cette estimation n’engage que moi. 

En moyenne, on estime qu’il faut entre 1h et 3h pour écrire un article de blog de 500 mots. Partez plutôt sur 3h si vous êtes débutant. 

Mécaniquement, plus vous avez d’articles sur votre blog, plus vous allez créer du trafic. Sauf que ce n’est pas si simple que ça. Je m’explique. 

Pour que vos articles de blog génèrent du trafic sur votre site web, ils doivent être travailler en fonction d’un mots clés principal. 

Je vous donne un exemple👇

Pour cet article, le mot clé que je vise est : “créer un blog rémunéré”. Ce mot clé est recherché en moyenne 320 fois tous les mois. Pour capter une partie de cette recherche, mon article doit respecter un ensemble de facteurs pour espérer atteindre la première page sur Google. 

Tant que mon article n’est pas en première page, il ne générera aucun trafic. C’est pour cela que vos articles doivent être optimisés pour le référencement naturel (SEO). 

Une petite astuce que j’utilise souvent est de regardé les blogs des concurrents présents en première page Google pour identifier l’intention de recherche de l’internaute. Ces blogs vous indiquent le contenu que moteur de recherche privilégie.

Voici quelques outils pour trouver les mots clés et des idées de contenu sur votre thématique : 

  • Answer the Public : il s’agit d’un générateur de questions et d’associations d’idées qui reprend les autosuggestions de Google et de Bing.
  • Ubersuggest : il s’agit d’un outil de recherche et de suggestions de mots clés. Cet outil vous donne notamment le volume de recherche pour un mot clé et sa difficulté SEO.
  • 1.fr : il s’agit d’un assistant d’écriture dédié aux créateurs de contenu. Concrètement, il vous indique les mots clés que vous devez placer dans votre article. L’outil propose également des idées de contenu.

Ces outils sont des incontournables dans le domaine du marketing en ligne. Les blogueurs qui génèrent du trafic sur leur site les ont forcément utiliser. Je les utilise moi-même au quotidien.

Pour résumer, prenez un fichier Excel et suivez cette méthode :

  • Lister tous les mots clés sur votre thématique
  • Identifier le volume de recherche associé à ce mot clé
  • Regardez la difficulté SEO : plus le chiffre est bas, plus il sera facile de se positionner dessus à court terme
  • Trouver une idée d’article à mettre en face de ce mot clé
  • Tapez le mot clés sur Google et regardez les 3 premiers résultats pour connaître le nombre de mots approximatifs à rédiger. Vous devrez en rédiger autant, voir plus.
  • Comprenez l’intention de recherche derrière le mot clé : Quelles informations veulent les utilisateurs et sous quel format ?
  • Planifiez vos articles selon un calendrier éditorial et tenez vous y. Ce qui compte, c’est la régularité. (à minima 2 à 3 articles par semaine)

Ainsi pour rédiger 100 articles (sur une base de 22 jours de travail par moi), il vous faudra :

  • 1 mois si le rythme de publication est de 4,5 articles/jour (impossible à tenir)
  • 2 mois si le rythme de publication est de 2,5 articles/jour (difficile à tenir)
  • 3 mois si le rythme de publication est de 1,5 articles/jour (envisageable)
  • 4 mois si le rythme de publication est de 1,1 articles/jour (Tenable)
  • 5 mois si le rythme de publication est de 0,9 articles/jour (Parfaitement tenable)

A vous de voir quel rythme vous convient le mieux.

Pour vous aider, vous pouvez faire appel à des rédacteurs web. C’est un excellent moyen pour accélérer le processus d’écriture.

Allez faire un tour sur les sites suivants : 

5. Monétiser son blog

Je vais vous expliquer ici les différentes stratégies de monétisation que vous pouvez mettre en place pour créer un blog rentable.

Options #1 : L’affiliation

L’affiliation est une excellente méthode de monétisation quand on est blogueur. Ce système vous permet de promouvoir des produits ou des services tiers sur votre site en échange d’une rémunération. 

Cette rémunération prend la forme d’une commission sur le trafic, le nombre de leads ou le nombre de ventes que vous générez à partir de vos liens d’affiliation. 

Les liens d’affiliation sont représentés par des liens textes ou des bandeaux. 

Cette technique est d’autant plus efficace si vous êtes spécialisé sur une thématique très précise. 

Prenons un exemple 👇

Vous avez un blog sur la thématique du fitness. Vous vous inscrivez au programme d’affiliation d’un site e-commerce proposant de la nutrition sportive. Vous placez les bannières publicitaires à différents endroits sur votre site web.  

A chaque fois qu’un internaute clique sur votre bannière et achète le produit sur le site e-commerce en question, vous toucherez une commission sur cette vente. 

Le pourcentage de commission du produit est fixé par l’affilieur (le site e-commerce). En tant qu’affilié (le blog), vous avez peu de marge de manœuvre pour négocier cette commission. Mais vous pouvez toujours essayer 😉

La commission peut également être variable en fonction du produit. Ce sont les entreprises qui fixent la grille tarifaire.

Si vous souhaitez faire de l’affiliation sur votre site, il existe deux méthodes.

La première méthode consiste à identifier les sites proposant des produits/services en lien avec l’univers de votre blog. Vous allez contacter ces sites pour leur proposer de les aider à augmenter leurs ventes.

Plus votre blog sera populaire, plus vous aurez de chance que les marques vous contactent directement plutôt que l’inverse.

Chez Himalaya Academy, nous écrivons de nombreux articles sur la thématique WordPress. Je pourrais contacter Elementor, une extension permettant de créer des sites professionnels sur WordPress et leur proposer de placer des liens d’affiliation sur mon site. 

Ça tombe bien puisque Elementor dispose déjà d’un programme d’affiliation. Si un internaute clique sur un lien affilié présent sur mon site et qu’il achète le plugin Elementor Pro, je suis rémunéré avec une commission de 50%, soit environ 25 dollars.

La seconde méthode consiste à passer par une plateforme d’affiliation. L’objectif d’une plateforme d’affiliation est de mettre en relation les affilieurs (des sites e-commerces par exemple) et des affiliés (les blogs par exemple).

Je vous recommande d’aller faire un tour sur Awin ou bien Casaneo.

Vous pouvez alors consulter les annonceurs présents sur ces plateformes. 

Comme pour la première méthode, veillez à rester cohérent avec les annonceurs que vous allez mettre en avant sur votre blog. Ils doivent être sur la même thématique que la vôtre. 

Options #2 : Les encarts publicitaires issus des régies

Les régies publicitaires mettent en relation des annonceurs (ceux qui souhaitent faire de la publicité) et des éditeurs (des sites web .. peut-être le vôtre bientôt ?).

Pour générer des revenus, vous pouvez ainsi afficher des bannières publicitaires (ou “publicité display”) à différents endroits de votre blog. C’est vous qui déterminez les différents emplacements publicitaires. 

Lorsqu’un internaute clique sur cette bannière, vous êtes rémunéré entre 0,10€ et 0,50€. Il s’agit d’une rémunération au CPC (coût par clic). 

Autant vous dire qu’il va falloir un très grand nombre de visiteurs sur votre site pour commencer à générer des revenus. Concentrez-vous donc d’abord sur l’accroissement de votre trafic. 

Alors sur quelle régie publicitaire devez-vous partir ? 

La plus célèbre en France n’est autre que Google Adsense. Elle permet de vous mettre en relation avec des annonceurs qui souhaitent diffuser de la publicité sur votre site. 

On voit apparaître ces publicités sous la forme suivante : 

Pour ajouter des espaces publicitaires à votre site, je vous recommande d’utiliser l’extension Site Kit by Google pour WordPress.

Site Kit permet d’associer votre site WordPress à votre compte Google AdSense. En fait, il insère le code AdSense sur toutes vos pages à votre place. Vous pouvez ainsi diffuser des annonces automatiquement sur votre site.

Attention, il ne faut pas que votre site web soit plein à craquer de publicités. Pensez à choisir avec pertinence les placements que vous faites sur votre site et pensez avant tout à vos visiteurs !

Options #3 : La vente de liens et d’articles sponsorisés

Un article sponsorisé est un article qui va être rédigé à la demande d’un annonceur, d’une marque ou encore d’une entreprise. En échange de ce contenu, vous recevez une rémunération.

Il s’agit d’un échange de bons procédés : 

  • Vous faites payer la publication de l’article sponsorisé sur votre blog et en plus, vous bénéficiez de contenu frais pour entretenir votre référencement naturel (seo).
  • L’annonceur profite des visiteurs de votre site internet et généralement d’un lien qui pointe vers son site web.

Attention à veiller à la qualité de rédaction de l’article si c’est la marque qui rédige le contenu. Il pourrait y avoir un déséquilibre en termes de style entre l’article sponsorisé et vos propres contenus. C’est pour cela que je vous recommande de rédiger vous-même les articles sponsorisés au risque de perdre la confiance de vos lecteurs. 

Que se soit vous ou la marque qui rédige l’article, faites preuve de transparence auprès de votre audience en indiquant toujours qu’il s’agit d’un article sponsorisé. 

Cette méthode demande d’avoir un blog avec un trafic conséquent. Si ce n’est pas le cas, vous ne serez pas intéressant auprès des annonceurs. Comme pour les encarts publicitaires et l’affiliation, concentrez-vous d’abord sur l’augmentation de votre trafic. 

Le revenu que vous pouvez tirer des articles sponsorisés dépend de la taille de votre site, du nombre de visiteurs et des métriques SEO comme l’autorité du nom de domaine.

Ainsi, les prix des articles sponsorisés peuvent varier de 25 euros à 1200 euros. 

Pour trouver facilement des annonceurs, vous pouvez référencer votre site sur des plateformes de netlinking comme semjuice.com, soumettre.fr ou encore nextlevel.link

Options #4 : Vendre des services ou des produits liés à votre domaine d’expertise

En plus de créer du trafic SEO, un blog vous permet également de vous positionner en tant qu’expert sur votre domaine d’activité. Vous devenez ainsi légitime auprès de votre audience. 

Votre blog est votre point d’appui pour promouvoir votre expertise et la transformer en valeur. Vous pouvez ainsi proposer des formations, du consulting, des ebooks, etc. 

Par exemple, si vous vendez une formation en ligne à 200 euros, vous toucherez l’intégralité des revenus. Il vous suffit de vendre 10 formations pour toucher 2 000 euros. 

Ainsi pour réaliser 10 ventes tous les mois avec un taux de conversion de 0,5%, il faudra générer environ 2 000 visiteurs sur votre site. 

Le taux de conversion représente le nombre de visiteurs ayant réalisé une action par rapport au nombre de visiteurs total. Si vous vendez une formation en ligne, la conversion représente la vente de vos formations. 

Si vous avez plutôt l’idée de proposer des produits physiques, vous pouvez très bien associer un module e-commerce à votre blog WordPress. Utilisez l’extension Woocommerce pour cela.

Pour vendre des services en ligne ou des produits, il va falloir mettre en place une véritable stratégie de marketing digital. Ecrire des articles de blog ne suffira plus, il faudra faire bien plus. 

Voici plusieurs leviers pour vendre vos services : 

  • Développer sa présence sur les réseaux sociaux  : Youtube, Facebook, Instagram, Linkedin,…
  • Optimiser son référencement : SEO et SEA
  • Mettre en place une stratégie d’emailing
  • … 

Des leviers, il y en a beaucoup dans l’univers du marketing digital. Vous ne pourrez pas tout maîtriser dès le départ et c’est tout à fait normal. 

Le mieux est de tester, tester et encore tester. Trouvez ce qui fonctionne le mieux pour vendre vos services et concentrez-vous dessus. 

Parmi l’ensemble des solutions pour monétiser votre blog, je vous conseille la vente de produits ou de services numériques. C’est sans doute ce qui vous rapportera le plus. Faire de l’affiliation, de la vente d’articles sponsorisés ou bien de la publicité ne vous rapportera pas beaucoup d’argent.

6. Créer un blog rémunéré : quel statut juridique ?

Générer des revenus avec un blog implique de monter une entreprise et donc de choisir un statut juridique. Tant que votre blog ne génère pas de revenu, il n’y a pas d’obligation à créer un statut juridique.

Plusieurs statuts sont envisageables. Si vous démarrez seul , je vous recommande vivement le statut d’auto-entrepreneur. C’est pour moi le système le plus souple et le moins risqué pour vous.

Ce statut juridique a été créé pour faciliter le démarrage d’une activité ne nécessitant pas ou peu d’investissements au démarrage.

Du point de vue des obligations comptables, l’auto entrepreneur n’est pas soumis au formalisme des sociétés comme l’EURL ou la SASU. De plus, vous n’êtes pas soumis à la TVA. 

Vous devez simplement déclarer vos revenus de façon mensuelle ou trimestrielle.

Pour créer votre auto-entreprise et obtenir plus d’informations sur ce statut, rendez-vous sur le service auto-entrepreneur. 

Sachez également que vous avez la possibilité par la suite de transformer votre auto-entreprise en société.

7. Des questions pour créer un blog rémunéré ?

Vous avez toutes les cartes en main pour lancer un blog rémunéré. Ce n’est pas un chemin facile et il faudra s’armer de patience avant de commencer à générer des revenus. 

Si le blogging est une voie que vous pouvez emprunter pour générer des revenus, sachez aussi qu’il en existe d’autres. Certains Youtubers ont développé une audience importante grâce à leur chaîne Youtube sans forcément avoir un blog en parallèle. 

Garder en tête qu’il y a un dénominateur commun dans ce domaine, c’est votre capacité à développer et fidéliser une audience dans le temps pour ensuite la monétiser. 

N’hésitez pas à nous faire part en commentaires de vos interrogations ou bien vos expériences sur :

  • La création d’un blog rémunéré 
  • La manière que vous avez choisi pour monétiser votre blog
  • Le choix de votre statut juridique

Nous y répondrons avec plaisir 🙂

Vous souhaitez créer un blog rémunéré avec WordPress ? Découvrez notre formation WordPress complète et finançable à 100%. Vous serez accompagné par un véritable expert pour monter un blog qui cartonne.

Guillaume
Guillaume
Fondateur et CEO Himalaya Academy, j'aide les entrepreneurs à développer leur présence en ligne et à générer de nouveaux prospects/clients grâce à des formations en ligne. Entrepreneur depuis 2017, j'ai monté plusieurs entreprises dans le domaine du digital. Plus qu'un métier, c'est avant tout pour moi une passion qui m'anime au quotidien. Côté perso, je pratique le canoë-kayak et la course à pied. Les activités de plein air, l'aventure et les long cours d'eau me permettent de me ressourcer au quotidien.
5 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Laurent
Laurent
1 mois il y a

Bonjour
Je débute dans l affiliation et je travaille avec système io
Pour démarrer l’es blog sur système io sont bon ou vaut mieux se diriger tout de suite vers WordPress
Merci de votre réponse
Cordialement
Laurent

Vous aimerez sans doute les articles suivants

2
0
Nous aimerions avoir votre avis :)x