Rédaction SEO : 7 astuces pour rédiger des contenus qui cartonnent

Guillaume
Guillaume
Sommaire

Le SEO est souvent perçu comme quelque chose d’inaccessible, compliqué, difficile à mettre en place,… 😵

Ici, je vais m’efforcer de le rendre compréhensible, plus fun et surtout plus malin. 😎 Des tips simples, concrets et actionnables pour monter en gamme sur le SEO de votre site. 🚀

Quand on parle SEO, on parle souvent des 3 piliers : la technique, le contenu et la popularité. Il y a un pilier que vous devez travailler en priorité, même s’ il faut travailler les 3 en même temps, c’est le contenu SEO

Quand on parle de contenu SEO, on parle de rédaction d’articles, de rédaction de fiches produits, tout en assurant une bonne optimisation pour les moteurs de recherche, et les utilisateurs

Astuce #1 : Choisir le mot clé cible

À chaque fois que vous devez rédiger un contenu, vous devez le rédiger en fonction d’un mot-clé cible (et non pas pour 5 mots clés cibles). 

L’erreur la plus courante quand on se lance dans le SEO, c’est l’ambition. Si vous avez beaucoup trop d’ambition au démarrage, vous ne pourrez pas progresser correctement.

Je vous donne un exemple 👇

Si je suis une TPE-PME qui se lance dans la commercialisation de robes, vous n’avez aucune chance de vous positionner sur le mot clé “robe” (Volume de recherche : 90 500/mois en moyenne ; Difficulté SEO : 54/100). 

Sur ce mot clé, vous allez retrouver : Zalando, Camaieu, Shein,… Ca va être très compliqué d’aller venir chatouiller les premières positions sur ce mot clé. Au début en tout cas !

De plus, les mots clés génériques comme “robe” sont très compliqués à atteindre. Certes, ils peuvent vous apporter beaucoup de trafic si vous êtes bien positionné dessus, mais ils présentent l’inconvénient d’avoir une faible intention commerciale derrière.

Ce que vous ne voulez pas au démarrage de votre activité. 

Il va falloir trouver d’autres techniques pour générer du trafic et se positionner à plus long terme sur ces mots clés là. 

Oubliez le mot clé “robe”, et concentrez-vous sur les mots clés de longue traîne. Ce sont des mots clés plus longs (plus de 2-3 mots) qui ont beaucoup moins de concurrence et sur lesquels il est plus facile de se positionner

Partez plutôt sur les mots clés suivants : 

  • comment resserrer une robe à la taille sans couture (Volume de recherche : 880/mois en moyenne ; Difficulté SEO : 26/100). 
  • où trouver une petite robe noire chic (Volume de recherche : 390/mois en moyenne ; Difficulté SEO : 21/100)
  • quelle robe pour quelle morphologie (Volume de recherche : 390/mois en moyenne ; Difficulté SEO : 25/100)

Qu’est ce que la longue traîne en SEO ? 

Ce sont des mots clés composés de plusieurs mots (2-3 mots et +) qui présentent l’avantage d’avoir peu de concurrence.

A l’inverse, les mots clés de la courte traîne sont composés d’un seul mot. Ils sont en règle générale beaucoup plus concurrentiels que les mots clés de la longue traîne et donc plus difficile de se positionner dessus.

Concentrez-vous sur les mots clés de la longue traîne au démarrage de votre activité !

Astuce #2 : Comprendre l’intention de recherche

La plupart du temps, quand on cherche sur google, on a une question en tête. On a envie de savoir quelque chose. 

Il existe différents stade de l’intention de recherche

  • Le stade informationnel : On cherche une information sur Google. Par exemple : “Quelle robe pour quelle morphologie ?”
  • Le stade de la considération : A ce stade, l’utilisateur à trouver l’information et les solutions. Il va maintenant rentrer dans un processus de comparaison. Par exemple : “Robe Zalando vs robe Camaieu”. L’utilisateur va chercher à identifier les avantages et les inconvénients. 
  • Le stade commerciale : Une fois comparé, l’utilisateur peut passer au stade transactionnel. Le passage à la caisse est imminent. 

L’intention de recherche en rédaction SEO est extrêmement importante. Vous devez vous mettre à la place de votre persona, de votre cible, et savoir ce qu’il cherche exactement en fonction des mots clés qu’ils tapent dans Google.

Je vous donne un exemple 👇

Si vous rédigez un article sur : “Quelle robe pour quelle morphologie ?”, vous devez rédiger un contenu informationnel et non commercial. 

Vous pouvez par exemple faire la liste de toutes les morphologies (morphologie en triangle, triangle inversé, sablier, rectangle,…) et donnez vos conseils et astuces pour chacune de ces morphologies.

Ici, l’erreur serait de proposer une liste de produits à acheter par exemple.

💡Astuce complémentaire : n’hésitez pas à contacter vos prospects ou vos clients par téléphone pour retracer leur parcours d’achat et rédiger des contenus autour de ce parcours.

Astuce #3 : Analyser les 3 premiers résultats

Quand vous allez rédiger un article sur un mot clé, vous allez regarder les 3 premiers résultats de recherche sur Google. 

Cela va vous permettre de vous donner plein de pistes de rédaction. Si Google les a classé dans le top 3, c’est pour une bonne raison. Le moteur de recherche cherche toujours à apporter la meilleure réponse.

Vous allez par la même occasion regarder ce qui manque potentiellement à ces articles : un point important qui n’a pas été abordé, une vidéo, des illustrations,… 😉

Si les articles font en moyenne 800 mots, vous allez ainsi rédiger un article qui fait au moins 1 000 mots. Google aime les contenus longs. Vous allez ainsi passer de 800 mots à 1 000 mots en cherchant à gommer les petits défauts avec du contenu supplémentaire.

Cherchez toujours à apporter une valeur ajoutée qui n’est pas présente en top 3 sans vous éloigner de l’intention de recherche. 

En plus d’apporter de la fraîcheur, n’oubliez pas d’inclure tous les sujets présents dans le top 3 de la recherche. Ne prenez pas en compte les résultats payants.

Aidez-vous également de la box à questions intitulée “Autres questions posées” présente dans les moteurs de recherche. Incluez également ces sujets au maximum dans votre article. 

Autres questions posées

Vous allez pouvoir ainsi couvrir l’ensemble de l’intention de recherche

💡Si vous voulez être premier sur Google, faites mieux que le premier article. 

Astuce #4 : Améliorez l’expérience de lecture

Quand vous arrivez sur un article, vous n’avez pas envie de lire un paragraphe qui fait plus de 100 lignes en continues…

Aérez votre contenu, rendez le digest et compréhensible pour vos lecteurs. Plus la lecture sera agréable, plus les gens resteront sur votre article. 

Le temps passé sur votre article est un critère hyper important en référencement naturel. En restant longtemps sur vos articles, les visiteurs envoient des signaux positifs à Google ce qui va améliorer votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Pour que vos visiteurs campent sur votre article : 

  • ✅ Aérez votre contenu avec des retours à la ligne et des espacements  
  • ✅ Incluez des images, des vidéos, des gifs, des émoticônes ✌️
  • ✅ Placez un sommaire au début de votre article (et à la fin)

La lecture de votre article ne doit pas être un fardeau pour vos visiteurs. Rendez l’expérience de lecture incroyable !

Astuce #5 : Vérifiez la densité des mots clés

N’activez pas le mode bourrin. Ne mettez pas le mot clé cible toutes les 2 lignes. Ça va vite devenir indigeste et les visiteurs vont vite le repérer (Google aussi).

Par contre, la fréquence de mot clé cible dans un article est hyper importante. On appelle également cela la densité de mots clés. 

Exemple 👇

Si votre mot clé principal est présent 2 fois tous les 100 mots, alors la densité du mot clé principal est de 2%.

Il faut faire en sorte qu’elle soit ni trop élevée, ni trop basse. 

Alors comment faire pour être dans la bonne fourchette ? 🤔

Et bien, je vous invite à utiliser des outils comme 1.fr ou bien Yourtext.guru (plus complet). 

Ces outils vont donner un score pour savoir si certains mots clés sont manquants ou bien s’ils sont en trop grand ou faible nombre. 

Astuce #6 : Incluez les mots clés dans les zones chaudes

Meta title & Meta Description

Les balises meta title et meta description permettent de présenter la page d’un site internet dans les moteurs de recherche. Leur objectif est d’informer et d’inciter les internautes à se rendre sur votre site

Voici un exemple : 

  • Meta Title : Formation WordPress – Cours en ligne et Accompagnement
  • Meta Description : Créer son site web avec la formation WordPress d’Himalaya Academy. 44% des sites web à l’échelle mondiale sont équipés de WordPress. 

Ici, le mot clé cible est “Formation WordPress”.

Si vous utilisez WordPress ou bien un autre CMS, n’hésitez pas à consulter cet article pour bien rédiger votre balise meta description : Meta description WordPress : le guide complet

Le balisage Hn

Le balisage Hn permet de structurer votre contenu.

En rédaction SEO, il est important de penser son article comme si vous étiez à l’école et que vous devriez faire une dissertation. Il faut organiser son contenu avec des titres et des sous-titres.

Le grand titre d’une page se nomme le H1. Puis, vous avez les sous titres par ordre de grandeur : de H2 à H6. Ce balisage permet à Google de bien comprendre la structure de votre contenu 

Incluez vos mots clés principaux dans ces balises, de préférence au tout début. 

Pour identifier le balisage Hn d’un coup d’oeil, vous pouvez utiliser Outiref. Il vous suffit de rentrer une url dans l’outil et de vous rendre dans la section structure Hn pour voir à quoi ça ressemble.

Url

Renseignez votre mot clé principal dans l’url de votre page. 

Par exemple, cet article vise le mot clé “rédaction seo”. J’ai donc ajouté le mot clé à la suite de mon nom de domaine. 

La balise Alt

Google ne peut pas comprendre les images présentes sur une page ou un article. Pour cela, il existe une balise qui l’aide à identifier de quoi parle l’image. Il s’agit de la balise Alt. On l’appelle également “Attribut Alt”. 

Il est également important de placer vos mots clés principaux dans les balises alt de vos images.

Astuce #7 : Assurez la promotion de votre contenu

Vous avez passé un temps incroyable à rédiger votre contenu. On estime d’ailleurs qu’il faut entre 1 heure et 3 heures pour rédiger 500 mots en fonction de son aisance d’écriture. 🤯

Pour éviter que votre contenu ne tombe dans le cimetière de Google (à partir de la page 2), vous allez devoir le promouvoir. Promouvoir oui, mais de la bonne manière 😉 

Promouvoir une page ou un article aux yeux de Google passe par l’acquisition de liens entrants vers votre page/article. On appelle également cela des backlinks.

Si un site internet fait un lien vers votre site, vous avez un backlink.

Pour obtenir des liens qualitatifs, trouvez les sites qui font des liens sur les résultats du top 3 de Google

Vous vous dites sûrement comment faire pour trouver les liens qui pointent vers le top 3 des résultats ? 

Et bien il va falloir vous équiper d’outils ! 

Vous pouvez utiliser des outils comme Ahrefs ou Semrush. Il vous suffit de renseigner l’url de l’article pour connaître tous les liens entrants vers cet article. 

Identifiez parmi l’ensemble des liens, les liens qui vont être perdus ou bien cassés.

C’est une opportunité pour vous de contacter les sites en question : “J’ai noté que votre lien sur cette page là est cassé, est-ce-que vous pouvez me faire un lien sur mon article ?”

Si vous n’avez pas un rond, utilisez l’extension Chrome Ubersuggest. Cette extension va vous permettre de voir les liens qui pointent vers une page d’un site.

Suivez la méthode :

  1. Installer l’extension Chrome Ubersuggest
  2. Effectuer une recherche sur le mot clé que vous visez dans Google
  3. Positionnez-vous sur le premier résultat naturel
  4. Cliquez sur l’icône en forme de lien juste en dessous de la Meta Title
  5. Ouvrez les liens émetteurs du backlink
  6. Trouvez dans le texte le lien qui pointe vers votre concurrent
  7. Contactez les sites en question et demandez de changer le lien par le vôtre

La phase de contact est la plus délicate car il va falloir écrire un e-mail qui soit le plus convaincant possible.

Voici un exemple de mail :

Bonjour {Prénom},

J’ai remarqué votre article de blog à propos de {titre du post} ({URL de l’article de blog}). Celui-ci contient un lien vers un excellent contenu sur {sujet de la page morte}.

Le lien pointe vers {URL de la page morte}, mais ce lien ne fonctionne plus.

J’ai une alternative à vous proposer : {votre URL de substitution}

Cet article explique très bien {le sujet}, et je souhaitais juste vous faire part du lien cassé.

Si vous mettiez à jour l’article en remplaçant le lien cassé par celui-ci, vous pourriez vous assurer que vos lecteurs ne soient pas renvoyés vers une page morte.

Merci !

💡Petit conseil : Ne dites jamais franchement à un propriétaire de site web de remplacer le lien de la page morte par votre lien. Soyez plutôt dans la suggestion et encouragez-le à prendre cette décision.

Avec ces techniques, vous récupérez les liens de vos concurrents et vous assurez la promotion de votre article pour qu’il puisse apparaître en première page Google. 

Bonus : Checklist SEO de la rédaction de contenu

La checklist pour s’assurer que vous avez rédigé un bon contenu : 

  1. ✅ Votre article doit cibler un seul mot clé (privilégiez la longue traine au démarrage)
  2. ✅ Vérifier qu’on a bien compris l’intention utilisateur (voir le top 3 et les “autres questions posés” dans les moteurs de recherche)
  3. ✅ S’assurer que l’article est d’une bonne longueur
  4. ✅ Proposer une expérience de lecture agréable (sommaire, espacement, gifs,…)
  5. ✅ Valider la fréquence de répétition du mot clé principal
  6. ✅ Vérifier qu’on a bien utilisé le balisage Hn
  7. ✅ Inclure le mot clé dans l’url 
  8. ✅ Renseigner la balise Alt sur les images
  9. ✅ Mettre du gras sur les mots clés importants
  10. ✅ Inclure des liens internes qui sont sur la même thématique que votre article
  11. ✅ Bien travailler sa Méta Title et sa Méta Description
  12. ✅ Bien vérifier que votre contenu est unique. Google n’aime pas les contenus dupliqués

Nous voici au terme de cet article. J’espère qu’il vous aura été utile et que vous pourrez transposer toutes ces astuces pour rédiger et optimiser les contenus de votre site.

Si vous avez des questions ou bien des suggestions, n’hésitez pas à commenter cet article. Je me ferai un plaisir de vous répondre. 

Pour aller plus loin dans l’optimisation SEO de votre site, n’hésitez pas à consulter notre formation SEO. Je vous explique toutes les bonnes pratiques pour propulser votre site en première page de Google. 

 

Guillaume
Guillaume
Fondateur et CEO Himalaya Academy, j'aide les entrepreneurs à développer leur présence en ligne et à générer de nouveaux prospects/clients grâce à des formations en ligne. Entrepreneur depuis 2017, j'ai monté plusieurs entreprises dans le domaine du digital. Plus qu'un métier, c'est avant tout pour moi une passion qui m'anime au quotidien. Côté perso, je pratique le canoë-kayak et la course à pied. Les activités de plein air, l'aventure et les long cours d'eau me permettent de me ressourcer au quotidien.
5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Vous aimerez sans doute les articles suivants

0
Nous aimerions avoir votre avis :)x